Les danses en cercle proposées par Jyotsna viennent de rencontres avec des danseurs et danseuses de différentes cultures et traditions.

Ce sont des danses traditionnelles et contemporaines. Elles nous font entrer dans l’histoire de gestes symboliques reliés au sens et aux rituels de la vie humaine. Issues de différentes cultures, elles nous font voyager à travers danses et musiques du monde .

Les danses en cercle puisent leur force dans la répétition des mouvements qu’elles proposent . Les danseurs peuvent ainsi travailler leur présence et leur conscience du geste, tout en se l’appropriant.
Ces différentes caractéristiques, font de ces danses des «danses racines». Elles donnent des bases solides qui facilitent l’expression personnelle et son inscription dans un groupe.

Un grand nombre des danses sont issues du courant de « danses sacrées* en cercle » né en 1976 dans la communauté de Findhorn en Écosse, fondé par Bernard Wosien (1906-1986), maître de ballet et chorégraphe allemand. Bernard Wosien a recherché les origines des danses folkloriques d’Europe. Il désirait que la danse soit moins le domaine des experts, qu’elle retourne au peuple et à son essence. Petit à petit, le répertoire des danses s’est enrichi du parcours et des recherches d’autres danseurs.

*Le Sacré : un mot qui porte à controverse et questionnements.

Ici, nous parlons de sacré dans le sens de relier. Relier le dedans et le dehors, l’essence du geste et son expression, se relier au Soi et à son expression.
Comme le dit Maurice Béjart: « L’art véritable n’a pas pour but de faire évader mais de recentrer, de ramener à Soi, au vrai Moi. »
La recherche du sacré est profondément profane.